Liber’Tango – Tribute to Gary Burton

      C’est lors d’un voyage à Buenos Aires en 1965 que Gary Burton découvrit Astor Piazzolla, mais seulement vingt ans plus tard que leur fructueuse collaboration prendra corps. Pour Burton, musicien de jazz incontournable et extraordinaire virtuose, Piazzolla composera plusieurs pièces magnifiques, témoignage de son attirance indiscutable pour le vibraphone. De son côté, Gary Burton ne cessera par la suite de lui rendre hommage en jouant et enregistrant nombre de ses œuvres.

 

      En reprenant aujourd’hui avec le Quatuor Caliente ce répertoire passionnant – régulièrement enrichi par de nouveaux arrangements originaux – Vincent Maillard, interprète sensible et remarquable improvisateur, s’inscrit dans cette lignée prestigieuse et inspirante. Sa stimulante créativité ouvre au groupe de nouveaux horizons, dans une étonnante alchimie sonore.